tof26

Le christianisme n’est pas une religion. Dans le monde il existe plusieurs religions. Chacune propose un salut, un plan pour améliorer la situation de l’homme.

Chacune a ses croyances, ses livres sacrés, son (ou ses) fondateur(s), sa sagesse, ses miracles, ses rites, ses exigences, ses promesses, son histoire, ses grands personnages, ses penseurs, ses auteurs, ses martyrs, ses hypocrites et ses personnes réellement consacrées…
J’inclus dans ces religions la religion chrétienne et celle-ci n’est pas supérieure aux autres!
Le christianisme biblique n’est pas une religion. Étymologiquement, le mot religion vient du latin « religare » qui signifie : lier, relier, attacher.
Les philosophes ont raison quand ils disent que la religion est une drogue pour le peuple. Car on ne fréquente pas une église ou autres lieux de prière parce que nos ancêtres, nos grands-parents ou nos parents ont fréquenté, sans savoir si on peut y trouver le pardon de nos péchés, la vraie repentance, la réconciliation avec Dieu, la rédemption, la justification qui ont pour résultat le salut par l’œuvre de Christ a la croix qui nous conduit à la vie éternelle.
Jésus n’est pas venu pour nous lier mais pour nous libérer. Il a donné sa vie, non pour que nous ayons une religion mais pour que nous ayons la vie en abondance.
Bien sûr il existe une religion chrétienne (comme il existe aussi des sectes chrétiennes), mais je fais une distinction.
Pour moi la religion chrétienne est très différente du christianisme initié par Jésus.
Le point commun de toutes les religions est de faire des choses (rites, sacrements, bonnes œuvres, etc.) pour monter au niveau de Dieu, se rapprocher du Divin ou d’une conscience.
L’évangile propose l’inverse: c’est Dieu qui descend au niveau des hommes, qui s’en rapproche en la personne de Jésus, et là, non plus pour une religion mais pour une relation.
Ce christianisme ne peut légitimement être comparé à aucune de ces religions.
La religion et le christianisme sont aussi différents que la nuit et le jour, la fiction et la réalité, la mort et la vie.
Tenter d’inclure le christianisme dans un cours de comparaison sur les religions du monde c’est vouloir comparer ce qui n’est pas comparable.
Le christianisme est unique. C’est la réalité singulière de l’activité de Dieu restaurant la race humaine de sa chute à travers son Fils Jésus-Christ.
Le christianisme n’est pas la propagation d’une philosophie. Ce n’est pas la performance d’une liturgie religieuse.
Ce n’est pas la perpétuation d’un programme organisationnel. Le christianisme est la réception d’une personne, Jésus-Christ, le fils de Dieu, Dieu lui-même dans l’être et en notre faveur.
La religion chrétienne est comparable aux autres religions, pas le christianisme biblique.
2 Corinthiens 5:17 « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. »
Galates 2:20 « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »
Romains 8:1 « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ »
1 Pierre 2:9 « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, »
Dieu bénit sont peuple élu. Un jour il fera jour car Jésus est incontournable malgré le système mondial. Amen ……

Jésus règne et le monde avec tout son système s’écroule

 

© 2016 CESA - CI Design by DEMAS Dev's

Nous suivre: